Enquête projet ReNu2Farm

Merci pour votre participation à cette enquête. Vos avis et votre expérience sont importants.

Cette enquête est conduite en France et dans 5 autres pays de l’UE dans le cadre d’un projet européen projet Interreg NWE ReNu2Farm dans lequel Arvalis est le représentant français. Ce projet a pour objectif d’accroitre le taux d’utilisation de nutriments N, P et K issus des matières fertilisantes issues du recyclage. Aujourd’hui, dans l’UE, moins de 5 % des engrais seraient issus du recyclage alors que la production d’engrais minéraux azotés est forte consommatrice d’énergie et que le phosphore et le potassium proviennent en grande majorité de ressources minières limitées (les prévisions annoncent un épuisement probable d’ici 100 à 400 ans des réserves de phosphore). Le projet prévoit notamment de faciliter les transferts de nutriments depuis les régions excédentaires vers les régions déficitaires.

 

Les technologies pour produire des engrais dérivés du recyclage de produits organiques sont au point mais restent encore peu développées. Dans le cadre du projet ReNu2Farm, et plus particulièrement avec cette enquête, les partenaires du projet souhaitent recueillir, auprès des agriculteurs, des informations sur l’usage actuel et les éventuels opportunités ou freins identifiés à l’utilisation de produits Fertilisants Issus du Recyclage (FIR), aussi appelés engrais bio-sourcés. Les partenaires souhaitent également estimer la part d’engrais minéraux qui pourrait être remplacée par des FIR. Pour cela, vous trouverez dans l’enquête quelques questions pour recueillir des informations sur l’usage actuel des engrais et sur les stratégies de fertilisation. L’ensemble des données recueillies seront traitées anonymement et nous permettront d’apporter des réponses sur les perspectives liées aux FIR.

 

Les Fertilisants Issus du Recyclage (FIR) correspondent à des produits issus de procédés de transformation de produits de diverses origines. Les origines peuvent être les effluents d’élevage, les déchets urbains dont les déchets alimentaires ou les déchets verts et les boues de station d’épuration. Quelques exemples de procédés de transformation et de produits issus du recyclage : la séparation de phase (principalement pour les déjections animales), le compostage, la méthanisation (digestion anaérobie), l’incinération (donnant des cendres), la pyrolyse (donnant des biochars), le séchage, des procédés de cristallisation ou de précipitation comme le stripping (dégagement d’ammoniac par élévation de la température et baisse de pH) ou le scrubbing (action d’un acide sulfurique ou nitrique), le traitement biologique, ou l’utilisation d’une membrane de filtration.

Pour plus d'information sur le projet ou pour des besoins de clarification des questions vous pouvez contacter Hélène LAGRANGE - ARVALIS Institut du végétal par email: h.lagrange@arvalis.fr

- Les réponses à l'enquête sont anonymes. Malgré cela, nous vous informons que le logiciel SurveyMonkey enregistre les adresses IP pour une période de 13 mois puis les supprime.

- Vos réponses anonymes seront partagées entre les différents partenaires du projet et elles seront compilées et analysées puis publiées sous forme de rapports. En cliquant sur OK, vous consentez à répondre à l'enquête dans les conditions citées ci-dessus.

T